prendre des vacances tant qu’on peut!

_ Notes _

étant donné la météo annoncée, notre expérience, et notre niveau d’alpinisme de noob, on s’est fixé une règle; Si l’un de nous ne le sent pas, on arrête tout, et on fait demi tour.

Le mois d’Octobre est une belle saison avec ses couleurs mais aussi son manque de touristes abondants. On a jamais été gêné par un trop plein de monde dans les randos, via ferratas, et escalade. On était à chaque fois quasi seul en fait.

On a établi notre camp de base au refuge Arronzo, où l’on a cohabité dans le refuge hivernal avec un autre randonneur. Par contre il n’y a ni toilettes, ni eau courante, ni électricité. Si vous y allez, vous aurez sans doutes la visite de pas mal de touristes cherchant justement des toilettes. On a pas vu d’autres refuges hivernaux dans les autres refuges du coins.

Pour l’électricité, on a prévu des batteries portables. Pour l’eau, il y a différents petits ruisseaux qui descendent des tre cime entre les parkings. L’eau peut être plus ou moins granuleuse suivant la météo. Il y a une source d’eau potable sûr au lac de Misurina. Pour les toilettes, c’est caca nature, tôt le matin ou tard le soir lorsqu’il fait noir. Entre les deux, il y a trop de touristes.