15 jours de grimpes dans les Ecrins pour retrouver ce goût de la cordée et des grandes voies.

Deux expés s’enchaînent pour moi en cette fin de mois d’Août avec au milieu une retrouvailles surprise avec Matthias pour une escalade éclair de la Dibona.

On commence par une semaine avec Seb et sa fille Luna (17 ans) dans des grandes voies du Briançonnais :

Seb me dépose à Bourg d’Oisons où Matthias me prend à 23h30. On campe aux Etages pour monter de bonne heure au refuge du Soreiller, escalader la Dibona et puis resdescendre manger un bout ensemble à La Bénarde. En sortant du resto les jambes ne répondaient plus.

Dorian m’a alors rejoint le lendemain et oui avons grimpées grandes voies à la Tête de la Maye (styles 12 longueurs) à La Berarde et ensuite l’arête du Soreiller et de nouveau à la Dibona: Panaché en 5/5+

Le courant est tellement bien passé avec Dorsan qu’à un moment il m’a même dit: « En fait Dom tu es un bavard. » C’est la première fois que quelqu’un me dit cela, faut pas demander.

Trois cordées de rêves qui m’ont redonné des envies de dingues.