Première expé avec mon fils, Achille 11 ans

Ma première course d’alpinisme avec un de mes enfants, Achille 11 ans.

 

Dilemme. Au début, j’étais tout feu, tou flamme.  j’avais fait le Mammouth en 2018 et je trouvais ça magnifique et assez facile.  Je me suis dit que j’y emmènerais mes 3 enfants.  Je leur avais annoncé de la sorte.  La nuit portant conseil, j’ai pensé « même les guides n’emmènent pas 3 clients, alors, toi avec tes 3 enfants…? ».  Pas possible.

Donc, en choisir 2 sur 3. Grand débat familial.  Au terme duquel, c’est finalement Achille, seul qui viendra.  Les 2 filles sont d’accord de patienter.

Finalement, ce n’était pas plus mal de n’avoir qu’un enfant.  En corde tendue, on avance la vitesse du plus lent.  Le temps nécessaire à chaque passage difficile est multiplié par le nombre de membres de la cordée.

Ce qu’il faut retenir:

  • comptez 5 heures pour monter au refuge du Grand Mountet avec un enfant
  • Le départ de la course est facile: à 10m du sentier, 5 minutes plus bas que le refuge.  Malgré cela, j’ai failli me tromper.  Il faut vraiment repasser derrière le Mammouth pour démarrer.  On est pas fier quend on se trompe avec son fils.  Il faut se montrer sûr de soi pour qu’il garde le moral 😉
  • C’est vraiment la course idéale pour donner le goût de la montagne.  Des vraies sensations d’alpinisme aérien mais pas de vraie difficulté.  Et surtout, peu d’engagement : pas de marche d’approche, pas de crampons, pas de glacier… Et, quand on arrive au sommet, on est pratiquement sorti, car on arrive sur un épaulement et ensuite à un col (La Forcle) qui donne sur un joli petit sentier de moraine à cairns (le sentier qui part à l’Epaule du Zinalrothorn)
  • Achille a adoré, je le recommande à tous ceux qui veulent initier quelqu’un à la montagne!